Construction d’une Imprimante 3D

Il y a peu de temps, j’ai eu l’occasion de croiser à nouveau l’« Association Maecha Bora de Hetsa (@facebook) » qui proposait déjà des animations autour des imprimantes 3D sur Brétigny (Espace Nelson Mandela). La dernière fois, cette association proposait la mise en place d’un atelier d’accompagnement à la construction d’une imprimante 3D de type Prusa i3.

Ma 1re journée

En fait la seconde, car j’ai raté l’introduction du sujet samedi 3 mars.

Quelques photos sur Facebook :

Fase de montage, rencontre de plusieurs surprises au niveau du materiel.Mais ça avance bien, la semaine prochaine je penses qu'on passera sur la phase logiciel.

Publiée par Association Maécha Bora des Jeunes de Hetsa Paris sur dimanche 11 mars 2018

Sinon, l’imprimante est en kit avec certains sous-ensembles un peu techniques qui sont déjà assemblés, ça simplifiera grandement le travail. La structure est en bois, un contreplaqué fin (5 mm) découpé au laser selon toute vraisemblance. Les principes sont simples et le nombre de composants réduit :


  • pièces de bois parfaitement découpées qui assurent la rigidité générale ;
  • vis / écrous noyés dans le bois qui assurent le serrage des éléments entre eux ;
  • et donc, les fameux sous-ensembles qui réduisent le travail.

Elle se monte assez facilement et en 3 heures de temps elle est bien avancée mécaniquement.

Attention toutefois lors de la mise en place de l’axe X (pré-assemblé) car plusieurs douilles à billes n’ont pas résisté à l’insertion de la tige verticale.

Cette tige n’est probablement pas suffisamment chanfreinée, et quelques billes ont été arrachées de leur logement pour plusieurs tables de l’atelier, sans autre espoir que de remplacer les douilles défectueuses la semaine prochaine.

En attendant la semaine prochaine justement avec impatience, un grand merci à nos encadrants.

PS : je vais m’imprimer la doc… de l’imprimante pour la prochaine session :

2ème journée

Suite à une report d’une semaine, cette seconde journée a permis au autres constructeurs d’avancer ou de terminer la construction mécanique de leur imprimante. Pour ma part, je n’ai pas pu attendre, avec mon imprimante incomplète chez moi, et je l’ai terminée en utilisant la documentation fournie pour une part, mais aussi des recherches sur Internet pour les éléments constitutifs de l’imprimante, en particulier les cartes électroniques&bnsp;:

  • Carte compatible GT2560 (à base d’Atmel AT Mega 2560) ;
  • Carte d’affichage compatible LCD 2004 (20 car. x 4 lignes + lecteur de SDCard).

J’ai même pu commencer quelques essais avec le logiciel Cura disponible sur le DVD. La matinée s’est donc déroulée en aidant les autres constructeurs.

Quelques paramètres à préciser&bnsp;:

  • Vitesse d’impression : ne pas dépasser 50 mm/s (expérience et indication dans la doc. originale) ;
  • Taille du filament : 1,75 mm ;
  • Température de chauffe (buse) : 190 °C ;
  • Diamètre de la buse : 0,4 mm.

Lors du réglage de la hauteur, utiliser une feuille de papier “classique” (80 g/m²) doublée et s’assurer qu’elle passe en frottant entre la buse et le plateau. Répéter les réglages pour les 4 angles du plateau.

« Allez, chauffe Marcel… » et c’est parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *